C’est le dilemme pour tout marié qui se présente à l’Atelier : qu’est-ce qu’un costume de mariage ? Et comment donner à son costume une allure de mariage tout en se sentant parfaitement à l’aise ?

La question, plus basiquement, se pose en ces termes : que veut dire « faire » ou « ne pas faire » mariage pour un costume ?

Pour ce jour unique, chacun a envie d’une tenue unique. C’est bien normal. Tout marié a envie de se distinguer de ses invités, de sortir du lot, par un choix de costume et par un style qui lui seront propres. C’est aussi la joie du sur mesure : il y a autant de possibilités et de projets qu’il y a de personnalités.

Souvent revient cette interrogation au cœur des échanges à l’Atelier entre tailleur et futur marié : je veux de l’originalité (ne pas avoir le même costume que tout le monde) mais je veux aussi que mon costume « fasse » mariage. Cette idée de ce qui fait mariage, il faut bien l’admettre, a été ancrée par des années et des années d’imageries et de propositions vestimentaires pour les hommes qui les ont montrés – si ce n’est cantonnés – dans des costumes stéréotypés. En un mot, des costumes pratiques pour qui ne souhaite pas se poser de questions, mais des costumes parfois peu enthousiasmants dans le style…

Pour certains, l’élégance peut être dans le classicisme, mais pas pour tous ! Pour certains, la lavallière est un incontournable, mais pas pour tous ! Pour certains, le bleu marine demeure le registre le plus chic qui soit, mais pas pour tous !

Avec le sur mesure, on peut trouver de la décontraction dans un costume formel ou mettre des touches de sobriété dans une tenue décontractée. Il n’y a pas qu’une manière de « faire mariage » : toutes les manières, dès l’instant où elles vous ressemblent, vous correspondent, et traduisent votre personnalité, sont des manières de faire mariage, c’est-à-dire de faire « votre » mariage.

C’est exactement la démarche qui nous intéresse chez Atelier Coqlico : qu’est-ce qui fait votre mariage ? Quels sont les tissus, les matières, les styles qui vous parlent et vous plaisent ? De quoi vous avez envie pour votre mariage ?

Un costume sur mesure, c’est l’assurance que votre tenue sera unique et vous ressemblera en tout point. Personne ne s’y trompera. Les autres mariages sont les autres mariages. Alors pourquoi les autres costumes seraient votre costume ?

Mariez-vous dans VOTRE costume, prenez rendez-vous et venez découvrir notre univers.

Rennes – Hoche
22 rue Hoche
35 000 Rennes

Nantes – Pommeraye
Passage Pommeraye
44 000 Nantes

Paris – Batignolles
101 rue Legendre
75017 Paris

https://ateliercoqlico.fr/

 

Pour mon costume de mariage, j’ai choisi le sur mesure

TEMOIGNAGE

Pour mon mariage, tout est déjà bien lancé : lieu de réception, traiteur, fleuriste, Dj, faire-part. Pour cet événement sur mesure, où tout est préparé en détail, j’ai décidé que mon costume le serait aussi !

Mon projet de départ est simple : je ne veux pas d’un costume qui ressemble à tous les autres. Je veux quelque chose qu’on remarque, dans lequel je me sente bien et qui corresponde à ma personnalité. En un mot, oui, j’ai envie d’un costume unique !

Le style : de quoi j’ai envie ?

Quand je me suis rendu la première fois chez un tailleur, je dois bien avouer que je n’avais pas une idée très précise de ce que je voulais. Des amis m’en avaient parlé mais le concept du sur mesure restait flou dans mon esprit. Et pas forcément fait pour moi. Pourquoi faire un costume sur mesure plutôt que de choisir un costume de prêt-à-porter ? La réponse est simple : seul le sur mesure peut répondre à toutes mes questions et mes envies.

J’ai donc pris rendez-vous avec un tailleur. Dans le premier temps de notre échange, j’ai choisi ce qui compose mon costume et je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi précis. Le premier choix est celui du tissu : chez un tailleur, il y en a des centaines, comment se décider ? J’ai écouté les conseils, j’ai touché les matières, j’ai comparé les laines, j’ai perçu les subtilités, la finesse, j’ai tout simplement senti et vu la qualité de ces tissus. Tous plus beaux les uns que les autres. J’ai retenu de belles maisons : Loro Piana, Dormeuil, Holland & Sherry, Carnet, Huddersfield. J’ai opté pour un 3 pièces (veste, gilet et pantalon), ça marque l’évènement, c’est élégant et ça me distinguera de mes invités.

Encore faut-il se projeter !  Pas simple… Il faut prendre son temps, se faire confiance à soi-même, et faire confiance à son tailleur qui sait vous orienter vers ce qui vous correspond.

J’ai mis ma touche personnelle dans son costume

La partie la plus amusante de l’exercice a été la personnalisation de mon costume : le choix de la doublure a permis d’y mettre ma touche personnelle. J’adore la voile, j’ai rapidement trouvé mon bonheur. L’originalité en matière de doublure est presque sans limite. Puis vient le choix des boutons, du style des poches, d’une boutonnière de couleur aux manches que j’ai faite en rappel des couleurs de notre faire-part. Il y a des choses auxquelles je n’avais jamais prêté attention : connaissez-vous la différence entre le col châle et le col à cran ? Et surtout ce que j’ai vraiment apprécié et ce qui en fait un vêtement parfaitement unique : j’ai mis nos initiales et la date du mariage sur la doublure intérieure de la veste. On ne peut plus reculer…

La mesure : quel plaisir, une coupe faite pour moi !

Seconde étape du rendez-vous : la prise de mesures. Avec son ruban-mètre, le tailleur a mesuré mon tour de poitrine, de taille et de bassin. Puis j’ai essayé l’un des costumes qui sert à observer la morphologie et ajuster le costume à mes mesures. Il se trouve que j’ai tendance à me tenir légèrement en arrière, c’est un élément qui a été pris en compte pour la confection de ma veste. J’aime aussi les vestes cintrées et les pantalons ajustés, on a travaillé sur une coupe assez fitée. Sans être étriquée, il faut garder de l’aisance dans son costume et pouvoir être à l’aise au moment de danser.

Après quelques semaines de confection, durant lesquelles l’impatience et l’enthousiasme sont allés crescendo, j’ai découvert mon costume. Ce plaisir, je ne peux le faire partager. Il faut le vivre. J’ai ressenti beaucoup de joie et de fierté de porter un si beau costume. On est venu l’ajuster sur moi, pour faire en sorte que tout tombe parfaitement. Reste à choisir les accessoires pour donner une touche de couleur, et je suis prêt.

Prêt à dire oui ! Oui… au costume de mariage sur mesure !

 

Je prends rendez-vous    https://ateliercoqlico.fr/contactez-nous/ 

www.ateliercoqlico.fr 

 

La chemise, un incontournable pour homme

Si tous les hommes ne sont pas des férus de costume, plus rares sont ceux qui ne portent pas de chemise. Confort, simplicité, plaisir : la chemise est un incontournable du vestiaire masculin. Elle se prête à toutes les occasions, se revêt dans toutes les circonstances et ajoute ce supplément de style qui définit un homme. La chemise permet d’affirmer sa personnalité par le choix de tissus, de matières et de couleurs qui parlent pour soi. Une belle chemise se remarque toujours, et elle s’apprécie portée.

 

Blanc, bleu : rester ou sortir des sentiers battus ?

Le blanc et le bleu sont à la chemise ce que les règles sont à un jeu : on veut souvent les changer mais on finit par les adopter. En général, pour d’excellentes raisons : une chemise blanche ou bleue apporte une touche d’élégance, se marie avec tout, peut être décontractée ou habillée selon ce qui l’accompagne, et ne se démode jamais. Bref, elle répond à la quadrature du cercle ; là est sa grande force. Il y a bien sûr de très nombreuses nuances qui permettent de varier le choix et donc les plaisirs : finesse du fil, caractéristique du tissage, texture, motifs, grammage, subtilité d’une couleur. La chemise blanche ou bleue demeure un indispensable basique, une pièce stratégique. Ensuite, place à toutes les envies et les fantaisies pour confectionner sa chemise : il faut faire chanter les couleurs et les motifs, bien au contraire ! La chemise est un jeu dont celui qui la porte a toutes les règles en main.

Personnaliser sa chemise : la marque du sur mesure

Vient le moment de personnaliser sa chemise : choix du col, des poignets, des boutons,d’une broderie. Le sur mesure offre la possibilité, et le privilège, d’assortir sa chemise de nombreux éléments qui en font une pièce unique. Spécialement dessinée et choisie par vous. Col cassé, gorge cachée et poignets mousquetaires : votre chemise est parfaite pour une cérémonie. Col officier, tissu en lin, poche boutonnée et bas liquette : votre chemise est idéale pour une promenade en bord de mer un jour ensoleillé. Du sur mesure pour toutes saisons !

Avoir enfin une chemise à ses mesures !

Chaque homme qui a fait l’expérience d’une chemise en prêt-à-porter trouve souvent des motifs d’insatisfaction. Je trouve que ça ne va pas au niveau du col, je suis trop serré… Cette chemise est trop ample, ça ne me fait pas une belle silhouette… Les manches sont un peu courtes, j’ai l’impression d’avoir des bras immenses… Sauf à avoir la taille mannequin (il y en a, heureux soient-ils !), rares sont les chemises qui vous vont parfaitement. Dans le sur mesure, on ne parle pas en tour de cou (38, 39, 40 ou 45) ni en taille standard (S, M, L, XL), la référence c’est le tour de poitrine. C’est la donnée la plus importante sur la base de laquelle tout peut être ajusté : carrure, épaule, encolure, emmanchure, ceinture, longueurs, altérations morphologiques. Ainsi votre chemise fait-elle corps avec vous. Et cela se voit.

Alors, pourquoi ne pas se laisser tenter par une belle chemise sur mesure ?

C’est tout vu : prenez rendez-vous chez votre tailleur !

logo atelier coqlico avec le coq

Nantes – Passage Pommeraye 02 28 29 80 09

Rennes – Rue Hoche 02 23 20 10 78

Costume : 50 nuances de bleu

À quoi pense-t-on quand on parle de bleu ? De quoi rêve-t-on quand on veut du bleu ?

– Bonjour, je voudrais me faire un costume, plutôt dans les tons bleus.

– Parfait monsieur, j’ai ici un très beau bleu qui vous ira très bien.

– D’accord, je vous suis.

Non. Ce n’est pas ainsi que procède un tailleur lorsqu’un client se présente. Il a, d’abord et avant tout, besoin de découvrir, de comprendre et de savoir ce que son client entend par « bleu ». Son sujet le plus essentiel est d’aller au bout de la litanie bien formulée par Bernard Werber : « Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d’entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins dix possibilités de ne pas se comprendre. » Ainsi, à l’issue de ce cheminement et de ses questions, le tailleur pourra dire : j’ai bien compris ce qu’il vous fallait, je vais vous présenter des tissus dans les tons bleus qui correspondent à votre besoin.

Il existe, au bas mot, 50 nuances de bleu. Bleu azur, bleu ciel, bleu canard, bleu électrique, bleu roi, bleu marine, bleu nuit… Quand on rentre chez un tailleur, on vient pour observer toutes ces nuances, le plus souvent même on les découvre. Je voulais un costume bleu marine, tout ce qu’il y a de plus classique, et j’ai devant moi 6 ou 8 tissus qui correspondent exactement à ma recherche. Comment choisir ? Tout simplement en comparant les tissus, en touchant les laines, en distinguant les subtilités d’un tissage, d’un motif, d’une profondeur dans la texture, d’une épaisseur de laine, d’une finesse de fil. Cela prend du temps, c’est un temps qu’il faut prendre. Tous ces éléments agissent sur un ressenti, une impression visuelle, et au final une affinité. On joue sur les nuances parce que tout est dans la nuance. De loin votre costume bleu marine a l’air tout à fait classique mais de près, on va relever sa finesse, son originalité, sa singularité. En un mot : un costume unique fait pour vous.

Je ne veux pas quelque chose de trop lumineux. J’ai peur que ce soit trop bleu. C’est la grande affaire avec le bleu. La crainte d’avoir un bleu trop lumineux incite souvent le client à se replier sur un territoire qu’il pense sûr : le bleu foncé. Là réside l’importance de bien choisir sa laine, en particulier pour ses propriétés, au regard de ce que l’on recherche. Veut-on un tissu satiné ou mat ? Brillant ou, au contraire, brut et naturel ? Cela va jouer grandement sur la manière dont le tissu va prendre la lumière et surtout la renvoyer. Un bleu lumineux n’est pas forcément un bleu clair ou électrique, tout dépend de la façon dont le tissu agit à la lumière. Avec une laine mate, on vient chercher un aspect naturel, sec, qui aspire la lumière. On peut donc aller sur des bleus plus affirmés sans pour autant être lumineux, sans forcer ceux qui vous croisent à porter leurs lunettes de soleil à la vue de votre costume. C’est le très grand avantage de ces laines naturelles.


    

 

 

 

 

 

L’inclination majoritaire pour le bleu tient également au fait qu’il est admis que le bleu se marie bien avec tout. C’est vrai. Un beau costume bleu dans son vestiaire demeure une valeur sûre, une pièce maîtresse que l’on peut porter en toutes circonstances. Mieux vaut 100 fois un costume bleu taillé à vos mesures, sans originalité excessive, qu’un costume dont vous avez fait l’acquisition parce qu’il se distingue de ce que l’on voit habituellement mais que vous n’osez guère porter.

Une fois le tissu savamment choisi, reste la partie la plus difficile du travail : se projeter dans son costume bleu. C’est à ce moment-là que le tailleur reprend la place qui est sienne : apporter conseils et assurance. Avec ce beau tissu bleu, vous avez fait le bon choix, celui qui vous correspond parfaitement, qui colle à votre personnalité. Le travail de tailleur est un agréable travail de fourmi – ce qui ne doit pas déplaire à Bernard Werber et sa Trilogie des Fourmis.

Après cette romantique demande en mariage…, place au style !

Nous vous conseillons et réalisons une pièce unique pour ce jour si spécial …

Prise de rendez-vous dans l’un de nos ateliers : Nantes, Rennes, Paris, Lille

 

Suivez nous sur :

Facebook : @AtelierCoqlico
Instagram : @atelier_coqlico
Pinterest : @Atelier_Coqlico