Les codes, quels codes ?

Novice ou expert, en matière de style et de mode, partez d’un principe simple : avec le sur mesure, tous les compteurs sont remis à zéro.

L’époque est aux coupes ajustées, aux chemises cintrées, aux vestes tombant juste sous le bassin, aux costumes bleus dominante marine, aux chemises à col ouvert, au dépareillé de plus en plus chino et veste casual. Un tailleur peut le faire, sait le faire ; et le rendu est excellent. L’époque n’a pas forcément tort dans ses choix. Mais l’époque n’est rien sans ceux qui la font et les hommes qui la font sont ceux qui imaginent et dessinent leur vêtement.

Novice ou expert, la réponse apportée sera différente : d’un côté, le besoin de conseils et d’orientation face à un grand nombre de choix possibles ; de l’autre, la satisfaction d’attentes précises, pointues, en les poussant parfois plus loin encore. Dans tous les cas, les questions restent les mêmes : que voulez-vous, de quoi avez-vous envie?… QUI êtes-vous ?

Est-ce que ça se fait encore des pantalons de costume avec des pinces, ces plis sur le devant qui affirment une silhouette ? On n’en trouve plus ! Bien sûr : un ou deux plis devant, positionnés vers l’intérieur ou l’extérieur, et votre pantalon sera tel que vous en rêviez.

On ne voit plus guère de revers au bas des pantalons, c’est passé de mode ? Le bas revers n’est pas une affaire de mode ou réservé aux puristes, il est affaire d’envie, de goût, de plaisir, avec une largeur qu’on vient ajuster à votre centimètre près.

Hors la veste 2 boutons, point de salut ? La veste 2 boutons est efficace en toutes circonstances mais au contraire : une veste 1 bouton avec un col châle est du plus chic effet pour une cérémonie ou un événement, et une veste croisée blazer vous assure d’une attention admirative de la part de votre entourage.

Exercice paraissant très rigoureux (il l’est en effet), le sur mesure passe pour un univers réglementé, régi par des règles à respecter. Il y a, c’est vrai, certains codes en matière vestimentaire mais qui a décrété qu’il fallait les suivre ? Le tailleur n’a pas et n’aura jamais vocation à imposer ses idées, sa vision et ses préférences. Il n’est pas là pour contraindre à une coupe, à un style, qui ne vous ressemblent pas, qui ne vous iront pas. On ne peut prétendre réaliser des vêtements qui collent à la peau si l’on ne colle pas soi-même à l’esprit de celui qui va les porter. C’est ce qu’il y a de plus essentiel.

Alors, vous voulez vous amuser, vous faire plaisir, jouer et vous étonner vous-même ? Cassez le dress code pour dresser votre propre code. Le tailleur sera votre meilleur allié.

Venez rencontrer vos codes !

RENDEZ-VOUS CHEZ Atelier Coqlico